11.10.05

La singularité, proche?

Le dernier livre de Ray Kurzweil, "the singularity is near" est sorti il y a quelques jours. De tous les "transhumanistes", Ray Kuzweil est l'un des seuls à avoir suscité l'intérêt du grand public. Je ne suis pas sûr pourtant, que la notion de "Singularité" (l'idée que l'accélération constante de la technologie déboucherait finalement et inevitablement sur un évènement ponctuel, ou en tout cas une periode de temps extremement courte, qui verrait la fin de l'humanité telle que nous la connaissons et le début d'une "posthumanité" dont nous ignorons tout) mérite d'être mise en avant. Elle m'est toujours apparu personnellement comme un de ces concepts religieux à peine déguisés, la ressemblance avec l'Apocalypse étant si évidente qu'elle en est presque risible. Son succès auprès de gens entrainés à la méthode scientifique m'a toujours paru surprenant.
De plus, la Singularité va à l'encontre de l'optimisme soi disant professé par les transhumanistes: si vraiment celle-ci s'avère inévitable, si ce qu'il y a derrière elle nous est incompréhensible, pourquoi vouloir y aller, et surtout, quid de notre capacité à contrôler notre destin? Si nous multiplions les technologies c'est pour accroitre nos possibilités de choix, pas pour les réduire à un unique parcours de lemming vers l'Inconnu.. Maintenant, il existe autant de "singularités" que de "singularitariens", et peut être celle de Kurzweil ne présente-t-elle pas les défauts de la conception la plus commune. Un livre à lire, donc, pour verifier si la pensée transhumaniste est en train d'acquérir une véritable maturité ou si elle continue à s'accrocher à sa propre production mythologique..

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

588341583

jeudi, mai 31, 2007 1:59:00 AM  
Anonymous k.k.tau.S said...

Il est vrai qu il y a un coté messianique dans le concept meme de singularité (ceci dit les religions n ont rien inventé des concepts de transandance qui ne sont finalement que la manifestation de nos fantasmes de puissance et d immortalité elles en ont juste fait leurs chasse gardée et leurs meillieur instrument de publicité)
cependant kurzweil est "tres" enthousiaste mais pas naif.
quand aux possibilités de choix elles seront, esperons le "infini"apres la singularité
(rebaptisons là pluritavité!!!)

samedi, décembre 15, 2007 3:05:00 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home